Très bonne année 2018 à tous les Consommateurs Avertis !

 

Noël vient seulement de passer que les soldes arrivent à grands pas ! C’est l’occasion d’en aborder les mécanismes. Pourquoi et comment cela fonctionne ?

Zoom sur ce phénomène de société biannuel !

Deux fois par an, la plupart des commerçants soldent des produits, ce n’est pas un hasard : c’est réglementé. En fonction de la zone géographique, les dates sont prédéterminées et la durée est dans tous les cas de six semaines.

 

Il y a Soldes et Soldes

 

Les produits soldés doivent avoir été proposés à la vente pendant au moins un mois avant d’être soldé. Cela implique qu’il n’y a pas de réapprovisionnement possible, contrairement aux promotions.

Ces produits doivent clairement être signalés et séparés des produits non soldés. Le terme « solde » ne doit pas être employé si l’article ne bénéficie pas d’une réduction, sous peine d’amende (15 000€ minimum !). A priori, on peut être assez confiant si l’on voit le mot « solde ».

 

On voit souvent en vitrine : jusqu’à – 50% ou -70% et quand l’on rentre, on ne trouve que des articles à -20% ou -30%. Pourtant les pourcentages de soldes affichés doivent être pratiqués, sinon c’est de la publicité mensongère.

 

Seulement, le commerçant peut se défendre s’il prouve qu’il a pratiqué cette remise sur des articles qui ont été vendus. Attention donc à la mention « JUSQU’A », il vaut mieux ne pas s’attendre à de grosses remises une fois à l’intérieur, car cela peut concerner 1 ou 2 article(s) uniquement.

 

comment mieux profiter des soldes ?

 

Quel est donc l’intérêt des commerçants: vendre les invendus. Ce sont les deux seules périodes où ils sont autorisés à revendre à perte, c’est à dire à vendre un produit moins cher qu’il n’a coûté. Intéressant pour le consommateur !

C’est davantage le cas à la dernière démarque : ils réduisent de plus en plus les prix au fur et à mesure des semaines et des démarques. Il y en a 3 ou 4 en fonction des enseignes.

  • La première semaine, où l’on a le plus de choix, a une réduction en moyenne de 40 %.
  • La seconde semaine, la seconde démarque a une moyenne de réduction de 50% : un bon compromis entre choix et réduction.
  • La quatrième semaine nous avons droit à une troisième démarque avec des réductions supérieures à 50%, mais avec beaucoup moins de choix car bon nombre de consommateurs seront passés avant.
  • Enfin, la quatrième démarque, pratiquée par certains, a des prix cassés, bien souvent à perte, mais très peu de choix : clairement des invendus. Cette quatrième démarque peut quand même être intéressante si l’on veut faire des économies au détriment du choix.

 

Cela permet aux commerçants de se débarrasser de leur stock, mais c’est surtout pour eux l’occasion de se faire de la pub et de mettre en valeur la nouvelle collection et les nouveaux articles. Encore une publicité « masquée » !

Par définition, les articles soldés sont donc ceux qui ont attiré le moins de monde. Ce n’est pas toujours un hasard : certains articles sont inutiles, indésirables etc.

On entre en boutique pour faire des affaires, on voit ces produits, puis l’on voit de beaux articles de la nouvelle collection. On est tentés et bien souvent on achète !

Seulement, on pourrait accéder à ces produits si l’on revient plus tard. Alors c’est ce que je fais ! Si un produit me tente, je me dis que si je le veux vraiment, je reviendrais pour lui.

Cette technique peut sembler simple mais elle est diablement efficace ! Si tu as fait le déplacement exprès, pas besoin de revenir un autre jour, tu peux simplement revenir à la fin de tes autres achats, si tu y penses.

Si tu n’y penses pas c’est que tu ne le voulais pas vraiment, c’est la présentation du produit qui t’a tenté et non le produit lui-même !

Après avoir fait d’autres dépenses, on relativise nos achats. La fatigue joue aussi, on n’a pas forcément envie d’y retourner, faire la queue etc. Autant de facteurs qui mettent à rude épreuve la motivation ! Si l’on est tout de même motivé, il n’y a alors pas de regret à avoir. Avec cette technique, j’ai fait mes meilleurs achats !

 

Avant les soldes

 

Concernant le prix de départ : le commerçant n’a légalement pas le droit d’augmenter les prix avant les soldes pour faire croire à une réduction plus importante. Mais ça s’est déjà vu !

Le mieux serait de partir en repérage environ un mois à l’avance, mais on ne sait pas quels articles vont être soldés et ça fait faire le déplacement plusieurs fois. Le temps que l’on prend doit rentrer en compte pour faire des économies : le temps passé en repérage en vaut-il la peine ? La réponse est oui si on a besoin de faire beaucoup d’achats, sinon c’est une perte de temps pour quelques articles.

A tout moment de l’année, les commerçants peuvent faire des promotions de déstockage ou des ventes privées. Bon nombre d’entre eux proposent des ventes privées aux titulaires de cartes de fidélité. Le commerçant tente une dernière fois de vendre sans réduire autant les prix. Mais le jeu peut en valoir la chandelle pour le consommateur également !

Certaines de ces ventes sont intéressantes, car il arrive que des produits qui seront soldés à -50% soient proposés à -40%. Cela permet d’être sûr d’accéder au produit désiré, à la bonne taille etc. Pratique si tu n’aimes pas la cohue des soldes !

 

Après les soldes

 

La garantie ne doit pas être impactée par les soldes. Par contre j’ai déjà vu des enseignes de vêtement préciser que les articles soldés ne seront ni repris ni échangés ! Le passage par la case cabine d’essayage est alors quasiment obligatoire ! Dans le cas d’autres types de produits, s’il y a un vice caché, l’échange est obligatoire … Encore faut-il réussir à avoir gain de cause.

 

Tu n’aimes pas la cohue des soldes ? Comme je te comprends ! Tu peux acheter en ligne et aller chercher en magasin pour économiser les frais de livraison, dans un délai d’environ 15 jours.

 

Soldes en ligne

 

 

Les soldes en ligne sont particuliers. Là, le repérage est plus facile et on peut comparer les prix de différents sites de vente en ligne. Comme mentionné dans un précédent article, il faut cependant faire attention avec les sites comparateurs de prix et ne pas s’en contenter.

Il existe des sites et applications pour surveiller les variations de prix, mais honnêtement, je ne sais pas quel degré de confiance leur accorder.

 

Contrairement à la plupart des boutiques, l’achat en ligne permet souvent de cumuler soldes et codes de réduction ! Divers sites et extensions de navigateur permettent de trouver ces codes.

Un autre moyen de faire encore plus d’économie pendant les soldes : obtenir des bons d’achats ou encore mieux des cash-back (formes de remboursement). Ce dernier permet de récupérer sur notre compte entre 5 et 10 % du prix total. Pour cela, il faut également installer une extension pour avoir une alerte lorsqu’on consulte un site partenaire.

 

Récapitulatif :

 

Pour mieux profiter des soldes, il faut faire attention à différents éléments. Le mieux étant de s’organiser et anticiper (comme souvent). On peut même choisir à quelle démarque on préfère faire nos achats, il y en a pour tous les goûts et budgets.

Il ne faut pas céder à la mise en avant d’articles non soldés : si on le veut vraiment on peut revenir plus tard ! Un autre jour ou à la fin des soldes, quand notre motivation est mise à rude épreuve.

Il est aussi intéressant aussi d’acheter en ligne, mais pas n’importe comment. On peut comparer, mais il vaut mieux investiguer soi même. On peut aussi profiter de différents dispositifs pour cumuler les soldes avec d’autres réductions ou remboursements.

 

Bons achats soldés !

Yohanna Gomez

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *