Et c’est parti pour le premier article ! 

Pour commencer, parlons de la base de la consommation : les courses ! 

Bien que l’on achète de plus en plus sur internet, une bonne partie de notre consommation se fait encore en supermarché (c’est d’ailleurs encore mon cas alors que je voudrais m’en passer ! ) 

Comme je le signale dans la rubrique « A propos de » (que je te conseille de lire au passage), bon nombre d’astuces sont mises en place pour nous faire consommer plus, voici quelques conseils pour en éviter certaines et mieux consommer.  

 

 

Manger avant de faire les courses

 

 

Pour commencer un conseil que l’on t’a peut-être déjà donné, mais qui a toute son importance : fais les courses le ventre plein, après avoir mangé. Sinon tu seras influencé par tes sens et ton estomac vide.  

N’as-tu jamais été tenté(e) par l’odeur des stands occasionnels comme ceux proposant de la nourriture antillaise par exemple ?  

Saches que c’est le cas également des boulangeries et rôtisseries qui dirigent intentionnellement leur air chaud et odorant du côté des passants, pour les faire céder à la tentation. Il arrive d’y céder et d’être déçu par la qualité et le goût des produits proposés (pour ne citer personne).  

En ayant le ventre plein, nous sommes moins influencés par toutes ces « suggestions de présentation » prévues pour nous mettre l’eau à la bouche alors que le produit ne correspond pas. Ce terme vise à protéger les industriels des attaques pour publicité mensongère. Ce qui n’est pas sans me rappeler les grandes chaines de fast-food d’ailleurs, mais je m’égare.  

Prudence donc avec les tentations causées par la faim, manges avant de faire les courses et considères les même comme une « balade digestive » si ça peut t’encourager. Tes habitudes seraient chamboulées ? Tu n’as pas le temps ? Je te conseille d’essayer d’en changer, ton portefeuille te remerciera et en plus il y a moins de monde après le repas qu’aux heures de pointe après le boulot. Que du bonheur ! Tu économiseras en temps et en argent, en plus de manger moins de cochonneries, ça en vaut la peine! 

 

 

Se méfier des promotions et des quantités en « gros » 

 

 

A moins de n’avoir besoin que d’une petite quantité ou juste pour goûter, je te conseille de t’intéresser au prix unitaire (ou au prix /kilo et prix/litre). Il est écrit en petit juste à côté et c’est voulu ! (Plus de détails dans le prochain article) 

 

Exemple d’application:  j’ai voulu acheter une bouteille de Get 27 (oui ça m’arrive de boire de l’alcool parfois). Mais ça représentait pour moi un sacré budget dans mes courses et un achat inhabituel. Le premier réflexe est de vouloir prendre la grande bouteille si l’on veut faire des économies au litre. Eh bien, dans ce cas précis, il ne faut pas !! La grande bouteille a un prix au litre plus élevé que la petite. Alors ça m’a arrangé et j’ai pu prendre la petite sans culpabiliser (ou moins en tout cas) . J’ai pu constater récemment la même chose pour le jus de fruit de Monsieur. 

 

 

Composition des produits 

 

 

Passons maintenant au contenu des produits à proprement parler. J’imagine que je ne t’apprends rien en te disant que la plupart des produits contiennent des produits chimiques.  

Mais dans quelles proportions ? Pour le savoir regardes les ingrédients : ils sont cités par ordre d’importance. C’est-à-dire que le premier ingrédient de la liste est l’ingrédient principal. Parfois les pourcentages sont précisés d’ailleurs. Eh bien, tu pourras voir par exemple que le fruit n’est que très rarement l’ingrédient principal du jus de fruit. Parfois il s’agit de l’eau (c’est moins cher ! ), mais parfois il s’agit de sucres ou de produits chimiques.  Il n’est pas rare non plus de voir le sel apparaitre dans la liste d’ingrédients avant le sucre, alors qu’il s’agit d’un produit au goût sucré ! Dans ce cas, tu consommes beaucoup de sel ET de sucre. 

En proportion, tu peux voir qu’on paye cher bien souvent pour de l’eau, du sucre et du sel.  

Parlons-en du sucre ! Sais-tu comment déchiffrer les valeurs nutritionnelles ? Même si tu n’es pas au régime, ces valeurs peuvent être intéressantes à comprendre. Le but ici n’est pas de diaboliser les produits industriels, faire la morale et viser une alimentation parfaite (ce qui serait très difficile et contraignant ).

Tu peux voir dans les valeurs nutritionnelles :  

  • Matières grasses 
  • Dont acides gras saturés (mauvaises graisses, difficiles à assimiler) 
  • Glucides 
  • Dont sucres (à consommer avec modération) 

Les matières grasses et les glucides ne sont pas mauvais en soi. Il y a également dedans de bonnes graisses (comme celle du poisson ou des avocats) et de bons glucides (comme bien souvent dans les fruits) qui nous permettent de tenir et avoir de l’énergie jusqu’au prochain repas. 

En revanche, les acides gras saturés, en plus de ne pas être intéressants pour l’organisme d’un point de vue nutritionnel, ont du mal à être assimilés et peuvent entrainer différentes maladies. Leur digestion demande des efforts à l’organisme, ce qui, en plus, te fatigue

Il en va de même pour le sucre, mais en cas d’excès. Le corps n’en a besoin qu’en petites quantités. Si on en consomme en excès, au lieu d’avoir de l’énergie, le corps se met en veille pour les assimiler et fatigue.  

Dans les valeurs nutritionnelles indiquées dans chaque paquet intéresse-toi plutôt à la première colonne : pour 100g, ça te donne un pourcentage ! Par exemple : 5.2g de sucres pour 100g ? Cela nous donne tout de même 5.2% de sucre !  

 

Concernant les personnes au régime  : fais attention aux produits allégés. Concernant le sucre : des études ont démontré que ça fait grossir à long terme. Pourquoi ? On donne l’illusion à notre corps de consommer du sucre alors qu’il n’y en a pas. Résultat : quand on en consomme pour de vrai : il le stocke! Donc les produits allégés ne servent qu’à donner bonne conscience. Mieux vaut consommer plus riche rarement, comme une friandise, mais en assumant. Je pense en particulier aux boissons gazeuses allégées. Mieux vaut en consommer rarement, avec le goût et le sucre attendu, que de donner cette illusion au corps et stocker dès qu’on consomme du vrai sucre. Bon nombre d’édulcorants favorisent d’ailleurs le cancer et continuent d’être commercialisés malgré l’arrivée de la Stevia !  

A toi de voir si tu veux mincir ou rester mince, à court terme ou à long terme.  

Il vaut mieux se diriger du côté des mentions : « sans sucre ajouté » ou « allégé en matière grasse » mais la prudence y est également de mise. 

A ce moment regardes son antagoniste, car les industriels ont tendance à ajouter de la graisse pour ne pas ajouter de sucre et vice versa. Pour que le produit ait meilleur goût. Il ne faut pas se mentir : le sucre et la graisse donnent bon goût ! Miam un bon burger gras et du chocolat bien sucré !  

Ainsi, le chocolat noir a tendance à être gras (riche en acides gras saturés) et le beurre allégé sucré. Rien de bon pour la ligne non plus en somme !  

Comment faire dans ce cas ? Soit tu trouves un produit faible en teneur grasse et sucrée, soit tu optes pour quelque chose d’équilibré.  

 

 

Et les bons nutriments  dans tout ça (vitamines, fer etc.) ?  

 

 

Tu verras qu’ils apparaissent rarement dans les valeurs nutritionnelles. Parce qu’ils y sont absents ! Alors si tu trouves un produit qui propose de bon apports nutritionnels, surtout ne le lâches pas! C’est à cause de ça que la société a tendance à avoir des excès de sucres et de gras, en parallèle de carences en vitamines, fer, calcium etc. On donne au corps ce dont il n’a pas besoin, sans lui donner ce dont il a besoin. 

Beaucoup de produits que nous consommons n’ont aucun intérêt nutritionnel ! C’est bien souvent le cas des jus de fruits (pour reprendre mon exemple) et des yaourts (c’est pour ça que j’ai arrêté d’en consommer). D’ailleurs, nous ne sommes pas censés consommer du lait de vache, mais chut ça fera l’objet d’un autre article !  

 

J’espère que ce premier article t’auras plu et te permettras d’y voir plus clair dans ta consommation. Si tu as des questions n’hésites pas à me les poser, j’y répondrais au mieux. 

Dans le prochain article, je détaillerais un peu plus les astuces mises en place par les supermarchés pour nous faire consommer plus.  

A bientôt ! 

Yohanna Gomez


4 commentaires

PURSEIGLE René-Hubert · 11/10/2017 à 18:53

Je trouve ce premier article très intéressant et il met en exergue la difficulté du client que nous sommes tous de faire un geste simple quotidien ou hebdomadaire dans les meilleures conditions possibles!

Bravo pour ton acuité et ton don de l’observation chère Yohanna!

    Yohanna Gomez · 12/10/2017 à 18:43

    Merci René-Hubert,
    Contente que cet article t’ait plu. C’est justement cette difficulté qui a inspiré ce blog. Nous n’avons que trop peu d’informations sur ce que nous consommons. Alors je me renseigne depuis plusieurs années déjà et me suis dit que ça serait une bonne chose à partager pour nous entraider et ne plus être des consommateurs démunis mais avertis !

Geoffrey · 12/10/2017 à 09:02

Super article, beaucoup d’informations.

    Yohanna Gomez · 12/10/2017 à 18:40

    Merci beaucoup Geoffrey 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *